productions 20/21

L'Ecole des Maris de Molière Mise en scène d'Alain Batis / la Mandarine Blanche

Tout en poursuivant sa belle aventure d’Allers-retours, la compagnie La Mandarine Blanche est heureuse de vous annoncer sa nouvelle création L’Ecole des Maris de Molière dans une mise en scène d’Alain Batis pour la saison 20-21.

Mettre en scène Molière aujourd’hui en appelle à faire des liens avec une langue transmise et lointaine, presque oubliée ou étrangère pour certain.e.s,  je parle aussi de comment elle se meut dans la bouche et de ce qu’elle procure à l’oreille. 

 Avec L’Ecole des maris, il s’agit d’aborder des sujets de société au XVIIème siècle mais des sujets, qui au final, sont récurrents et qui traversent le temps. Cette œuvre en alexandrins aux allures de farce jubilatoire touche à des questions sociales et politiques. Profondément humaine, elle recèle une dimension existentielle et poétique.  Le personnage de Sganarelle donne à voir multiples facettes de nos humanités et de nos paroxysmes.

Avec L’Ecole des maris, il en va du désir de raconter avec poésie la complexité des rapports amoureux mais aussi de mettre en résonance cette pièce de 1661 avec aujourd’hui témoignant du chemin qu’il nous reste à accomplir quant à la question d’équité entre la femme et l’homme. Alain Batis

 Calendrier des REPRESENTATIONS

 Du jeudi 05 novembre au vendredi 06 novembre 2020 | 4 représentations Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt (78)

 Du mardi 17 novembre au mercredi 18 novembre 2020 | 2 représentations Maison des Arts et du Léman de Thonon Les Bains (74)

 Mardi 24 novembre 2020 | 2 représentations Théâtre Madeleine Renaud de Taverny (95)

 Vendredi 27 novembre 2020 | 2 représentations Sud Est – Théâtre de Villeneuve St Georges (94)

 Jeudi 03 décembre au dimanche 20 décembre 2020 | 15 représentations/ Théâtre de L’Epée de Bois – Cartoucherie Paris (75)

 Mardi 05 janvier 2021 | 2 représentations MAC de Bischwiller (68)

 Mardi 12 janvier 2021 | 1 ou 2 représentations Théâtre de Saumur (49)

 Du jeudi 21 janvier au vendredi 22 janvier 2021 | 2 ou 3 représentations / Théâtre Louis Jouvet de Rethel-Ardennes – Scène conventionnée d’intérêt national art et création (08) 

 Mardi 26 janvier 2021 | 1 représentation/ Carré Bellefeuille de Boulogne-Billancourt (92)

 Mardi 02 février 2021 | 1 représentation/ Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois (93)

 Vendredi 05 février 2021 | 2 représentations / Théâtre du Vésinet (78)

Du mardi 09 février au vendredi 12 février 2021 | 4 représentations TAPS de Strasbourg (67)

 Vendredi 05 Mars 2021 | 1 représentation / Centre culturel l’Athénée de Rueil Malmaison (92)

 Vendredi 12 Mars 2021 | 2 représentations / Théâtre de Saint-Maur (94)

 Du jeudi 25 mars au vendredi 26 mars | 3 ou 4 représentations Le grand R – Scène Nationale de La Roche-sur-Yon (85)

 Vendredi 02 avril 2021 | 2 représentations / Théâtre de Sevran (93)

 Jeudi 13 avril 2021 | 1 représentation / Les 3 Pierrots Saint Cloud (92)

 Juin 2021 | 1 ou 2 représentations / Théâtre de Pézenas (34) | En cours

 Dates à fixer | 2 ou 3 représentations

Espace Bernard-Marie Koltès de Metz (57) 

 Diffusion à l’étude entre Janvier et avril 2021 

Théâtre La Madeleine de Troyes (10) , Théâtre Montansier de Versailles, La Méridienne de Luneville, Théâtre des 2 Rives de Charenton.....

 

Coproductions : Théâtre Louis Jouvet de Rethel-Ardennes/ scène conventionnée d’intérêt national art et création, La Ferme de Bel Ebat-Théâtre de Guyancourt, Le Sud Est Théâtre de Villeneuve St Georges, Le Théâtre Madeleine Renaud de Taverny, Le Théâtre Jacques Prévert d'Aulnay sous-bois, le Théâtre du Vésinet, le Théâtre de Saumur, La Mac Robert Lieb de Bischwiller,Le Théâtre de St Maur, La SN de la Roche sur Yon

Nous sommes actuellement à la recherche de nouveaux partenaires (production et/ou préachats) et souhaitons vivement que cette aventure vous enthousiasmera.  

 Vous trouverez ci-joint le dossier de présentation du projet

Nous serions très heureux de pouvoir vous rencontrer et de vous parler de l’Ecole des Maris

Bien amicalement

Alain Batis et Emmanuelle DandreL

 

La Cie Liba Théâtre prèsente Sizwe Banzi is Dead !

Texte : Athol Fugard,

Mise en scène : Jean-Michel Vier

Avec : Christopher Bayemi  Jean-Louis Garçon 

 Beau texte écrit dans les années soixante-dix par un auteur blanc et deux auteurs noirs : un théâtre historiquement lié à la période de l'apartheid en Afrique du Sud puisqu'il était écrit et représenté dans les townships.

 C’est un théâtre de la nécessité écrit et joué pour que le spectateur puisse se réapproprier sa propre vie, un théâtre de la dérision et du rire, un rire cruel pour lutter contre la cruauté de la vie ordinaire.

 C’est  de la résistance par l'humour, par la distance ironique et drôle, il dépasse ainsi les raisons circonstancielles de sa création pour devenir une fable universelle, entendue de manière encore plus aiguë dans un monde qui supporte de plus en plus mal les situations soi-disant irrégulières. « Qu'est-ce qui se passe dans ce foutu monde ? Qui veut de moi ? Qu'est-ce qui ne va pas avec moi ? »... Combien de Sizwe Banzi se posent aujourd'hui ces questions ?

 (Jean Francois Perrier  Avignon  IN  2006 )

Swize BanziSwize Banzi [604 Kb]

 

Bonjour,

 Nous avons le plaisir de vous convier à une lecture de TANGENTE VERS L’EST

 Le mercredi 16 octobre à 16h

Au THEATRE DU ROND POINT

2 bis avenue Franklin D. Roosevelt – 75008 Paris

 Création pour 6 comédiens d’après un roman de MAYLIS de KERANGAL

Adaptation et mise en scène Anne Poirier-Busson

Avec : Julia Duchaussoy, Laurence Porteil, Sophie Gourdin,

Martin Karmann, Laurent Montel et Dimitri Rataud

 Rencontre improbable et périple haletant dans le Transsibérien de deux héros modernes. 

Hélène, la française, abandonne son amant Anton et sa Sibérie. 

Aliocha, jeune appelé, veut échapper à l’horreur de la conscription russe. 

Fuir pour vivre ! Atteindront-ils leur ligne de fuite ?

 Embarquez avec nous dans ce Transsibérien !

 « La démarche d’Anne Poirier-Busson prend Tangente vers l’est à bras-le-corps et cette énergie est réjouissante. Son projet est stimulant, et ambitieux. » Maylis de Kérangal

 

Ce projet sera créé sur la saison 2020/21 et nous sommes à la recherche de partenaires (production et/ou préachats). Nous souhaitons vivement que cette aventure vous enthousiasme.

Nous avons le soutien du programme « ADAMI Déclencheur » pour ce projet. 

 Dossier de présentation en pièce jointe… Au  plaisir de vous accueillir prochainement.

Merci de bien vouloir réserver.

tangentetangente [2.644 Kb]

Atterrir de la Cie d'A Coté/ conception Aurélie Leroux et DLabbe Cabrera

Atterrir part d'une question "Où est notre enfance, notre bout de terre, notre futur", d'un désir d'écouter des enfants, des femmes, des hommes qui ont prouvé pertes et quêtes de terre, d'un récit "Le garçon qui voulait dormir" d'Appelfeld, d'une rencontre avec le Krump. 

 Ce sera un solo entre théâtre et krump autant inspiré du réel documentaire que de la poésie qui  partira de la figure d'un enfant (portée par une jeune  interprète de krump) qui atterrit là, titubant de sommeil.Nous suivrons sa traversée  entre des plongées dans le sommeil et l'imaginaire, et des réveils où se tenteront la reconstitution d'un sol. 

 Ce solo Tout-Public sera créé à l'automne 2020 au Théâtre De Vanves, puis au Théâtre de Bagneux, au Théâtre de Grasse, au Totem (Monclar) à Avignon.... pour une série de représentations.  D'autres dates  de représentations sont en cours  : Ma scène (scène Nationale Montbéliard), Le théâtre de Rodez... 

Nous serons  début 2020 en résidence à l'Entrepont à Nice, à L'Amin Théâtre (en partenariat avec le Théâtre Dunois), au Théâtre de Vanves puis au 104 à Paris. Le projet est préssélectionné aux régionales du réseau traverse(PACA)

D'autres Rendez-vous sont en cours 

 Je serais heureuse de vous faire part de cette création. 

En l'attente de pouvoir vous rencontrer et  vous en parler de vives voix, je vous joins le dossier artistique

 Aurélie Leroux

atterriratterrir [494 Kb]

La Cie JAVA VERITE a le plaisir de vous prèsenter son nouveau projet de création 21/ Autome 21

CHACUN SA VERITE de Luigi Pirandello

Adapté par Julia Vidit et Guillaume Cayet 

 MISE EN SCENE JULIA VIDIT 

Distribution 10 à 12 acteurs, distribution en cours

L'arrivée d'un nouveau fonctionnaire - Monsieur Ponza - suscite de l’émotion dans une petite préfecture. Au delà de la curiosité naturelle des habitants, sa conduite intriguerait n'importe qui : il semble séquestrer sa femme et empêcher sa belle-mère, Mme Frola, d'aller chez sa fille. Lui-même rend tous les jours visite à Mme Frola et s'oppose à ce qu'elle reçoive qui que ce soit. Pourquoi?

Haut fonctionnaire et voisin de palier de Mme Frola, Agazzi veut absolument d'obtenir des explications. La vieille dame vient d'elle-même les donner - son gendre est fou. Sur ses entrefaites, Ponza accourt et déclare que sa belle-mère est folle.
Qui croire? Cette famille, réfugiée après un tremblement de terre, semble perdre pied.

Laudisi, un parent d’Aggazi, s’amuse de toutes les hypothèses. Toutes explications sont plausibles. La curiosité s'accroît à mesure que la comédie progresse avec vitalité vers un dénouement inattendu, qui donne, l’air de rien, une leçon à celui qui a suivi l’intrigue.

"Que sait-on des choses et des gens? Ce qu'on en voit ou ce que l'on croit en voir et, bien souvent, ce que l'on aimerait qu’ils soient. Sur cette difficulté qu'il y a à cerner la réalité, voilée comme elle l’est par la subjectivité, Luigi Pirandello a écrit en 1917 Chacun sa vérité.

Après Illusions, Le Menteur et La bouche peine de Terre, je poursuis, avec mes collaborateurs artistiques, ma recherche sur la perception de la réalité au théâtre. Cette fois, j’entraînerai les acteurs dans un jeu qui s’inspire de la caricature, en tant que reflet le plus fidèle de l’individu. Et avec Thibaut Fack, nous créerons un espace de jeu inspiré de l’escalier infini pour nous amuser de la situation que propose le dramaturge italien.

Avec l’auteur Guillaume Cayet, et après avoir expérimenté l’écriture d’un épilogue pour signer l’œuvre de Corneille, je compte mettre en scène un acte impromptu comique dans lequel les acteurs, une fois le masque tombé, dialogueront avec la pièce de Pirandello. Aujourd’hui, la vitesse de propagation des informations nous invite à prolonger cette œuvre visionnaire. Pirandello lui-même, maître dans l’art de jouer avec les apparences, aurait été inspiré par la démultiplication et la circulation des images, vraies ou fausses.  "

 Julia Vidit

 Production Java Vérité Coproduction Le trident – Scène Nationale de Cherbourg, La Comète – Scène Nationale de Chalons en Champagne – EN COURS -

Java Vérité est une compagnie conventionnée par la DRAC Grand Est et la Région Grand

pirandellopirandello [1.840 Kb]