Les Arpenteurs de L'invisible

Création  en Janvier 22 des Arpenteurs de l'Invisible :

Frankenstein ou le Prométhée moderne 

d'après Frankenstein et l'oeuvre de Mary Shelley

Mise en scène de Florian Goetz et Jérémie Sonntag

tout public à partir de 14 ans (à aprtir de la 3 ième)

durée : 1h30

Avec Roxane Kasperski, Makita Samba et 1 comédien(en cours)/ 6 personnes en tournée

Dimension minimum : 8mx7m/ Montage J-1

 Frankenstein est un Prométhée, un Faust modernisé qui touche au mythe de la création et à la démesure de l’orgueil humain. Le jeune savant Victor Frankenstein est un Prométhée négatif, si aveuglé par son ambition qu’il déchaîne puissances de mort et désastres. Frankenstein est aussi une parabole sur la science, son évolution et ses déviances, qui pose la question de l’hubris et de ses conséquences désastreuses pour l’humanité et son environnement.

 Mais pour nous Frankenstein dépasse ces interprétations traditionnelles. Nous souhaitons rendre à l’œuvre sa dimension politique qui ouvre une réflexion sur les effacés, les sans voix, ainsi que sur la violence engendrée par la relégation et l’effacement.

Mary Shelley fait parler le monstre, qui d’une part met en échec son créateur en lui donnant à regarder en face son abandon et son absence d’éducation, et d’autre part dénonce la violence institutionnelle qui l’a précipité dans la haine et la violence. Cette plaidoirie est pour nous une défense clandestine de ceux qui n'ont pas droit à la parole.

Frankenstein ou le Prométhée moderne fait écho à nos temps troublés par la convergence des crises de la fin de l’anthropocène. Qui est donc véritablement le monstre, le créateur ou sa créature ? La haine de la créature n’est-elle pas engendrée par la violence instituée par son créateur ? Victor Frankenstein n’est-il pas lui-même le produit monstrueux d’un système de domination dans lequel les pères ont le droit de reléguer leurs progénitures ? La violence institutionnelle du système capitaliste patriarcal ne créetelle pas ses propres monstres ? Qui est véritablement le monstre aujourd’hui ?  Le capitalisme financiarisé empreint d’hubris lorsqu’il se met à penser le trans ou le posthumanisme ? Ou les laissés pour compte qui par leurs révoltes tentent de faire entendre leur nom ?

Jérémie Sonntag et Florian Goetz

 Partenaires en cours  :  Le CDNOI 6 CDN de L'océan Indien,  la Ferme de Bel Ebat de Guyancourt, Le Théâtre R.Barat d'Herblay, Le Centre d'Art et de Culture de Meudon, L'espace Boris Vian -scène conv. des Ulis, Le Sud Est Théâtre de Villeneuve St georges, Le Théâtre de St Maur, le Théâtre Montansier de Versailles, La Courée de Collégien, le TEC de Plaisir, La Ferme du Buisson  ....

FAHRENHEIT  451 de Ray Bradbury  par la Cie les Arpenteurs de l'Invisible / Jerémie Sonntag et Florian Goetz

 Après ses représentations à la Ferme de Bel Ebat de Guyancourt(78), à L'espace R.Doisneau de Meudon(92), au Théâtre de Corbeil Essonne(91), au Théâtre du Vésinet(78), au Théâtre Jean Renoir de Bois Colombes(92) au Théâtre de St-Maur(94), au Théâtre Madeleine Renaud de Taverny(95), au Théâtre de Chelles(77), au Théâtre de Fontainebleau(77), au Tam de Rueil Malmaison(92)

 La Compagnie les Arpenteurs de l'Invisible continue sa tournée de

Fahrenheit 451 

Mise en scène de Florian Goetz et Jérémie Sonntag

 Avec

 Jessica Buresi, Philippe Canales, Alain Carbonnel, Cécile Coustillac, Clotilde Daniault, Jérémie Sonntag,  

 le 6 mars 2020 à l'Espace Boris Vian des Ulis(91)

 le 20 mars 2020 au Théâtre Comoedia de Marmande (47) à 15H15 et 20H30 / report le 19 Mars 21

 le 14 avril 2020  au Théâtre d'Aurillac-scène conventionnée (15)à 20H30/ report le 1 er Avril 21

Argenteuil : Le 16 Mars 21

 Fahrenheit 451 est un roman de science-fiction dystopique, un genre accessible à tous qui aborde de façon divertissante les grandes questions touchant à la cité. Dans une société future qui a perdu le goût de lire et dans laquelle les pompiers ont pour mission de brûler les livres, Guy Montag, pompier sans histoire, à la faveur d’une rencontre avec Clarisse McClellan, commence à remettre sa vie en question et à lire des livres. Il prend alors conscience de l’absurdité d’un système dont il est l’incarnation et décide d’agir.

Fahrenheit 451 pose la question des possibles dérives de notre présent : face à l’hégémonie d’une pensée unique, nos démocraties ne sont-elle pas menacées dans leurs fondements? Quelle place nos sociétés, confrontées au développement de nouveaux médias, accordent-elles à la littérature? La littérature n’est-elle pas un lieu d’ouverture à la sensibilité, à la connaissance de l’autre et de soi-même ? Ne fait-t-elle pas naître la nécessité d’un questionnement critique, source d’émancipation et de liberté ?

 Production : Les Arpenteurs de l’invisible

 Co-producteurs : La Ferme de Bel Ebat de Guyancourt,  Le Théâtre de St Maur, L’espace Culturel Boris Vian des Ulis , le Théâtre de Corbeil Essonnes, Le Théâtre Madeleine Renaud de Taverny, le Théâtre de Fontainebleau,le Théâtre d'Aurillac

 Aides à la résidence : le TGP-CDN de St Denis / La  Ferme du Buisson-Scène Nationale / La Ferme de Bel Ebat de Guyancourt/ Le Théâtre Madeleine Renaud de Taverny,  le Théâtre Roublot de Fontenay sous Bois,

 Avec le soutien de la Drac Île de France, d'Arcadi Île-de-France, du Dicréam, de l'Adami et de la Spédidam

fahrenheit mai 18fahrenheit mai 18 [2.285 Kb]

 RILKE..Je n'ai pas de toit qui m'abrite, et il pleut dans mes yeux / Mise en Scène Jeremie Sonntag et Florian Goetz/ Cie les arpenteurs de l'invisible  

 La Compagnie Les Arpenteurs DE L’INVISIBLE a le plaisir de vous inviter aux représentations du spectacle

 Je n’ai pas de toit qui m’abrite,

 et il pleut dans mes yeux…

 Texte : Rainer Maria Rilke

   mise en scène Florian GOETZ et Jérémie SONNTAG

   avec Jérémie SONNTAG

  Un jeune homme, seul, errant dans la ville, parle... Heurté par l’agitation du monde, il vibre et dérive dans les méandres de sa solitude qu’il découvre poétique…

 “Je n’ai pas de toit qui m’abrite, et il pleut dans mes yeux…” est l’éclosion d’une sensibilité poétique… Ce spectacle crée une atmosphère sensible et sensuelle comme un moyen d’accéder par associations, échos ou correspondances à la profondeur de la réflexion de Rilke. Le spectacle révèle une poésie de l’immédiat, de l’intime et de l’obscur, éloignée de toute théorie et traversée par les thèmes principaux de l’oeuvre de Rilke : le dénuement, la solitude, l’enfance, la mort et l’angoisse.

  Sur scène, poèmes, extraits des “Cahiers de Malte Laurids Brigge”, vidéos, musique s’entremêlent et créent un climat propice à une errance dans  la poésie de Rainer Maria Rilke …

 « Un magnifique solo. » TÉLÉRAMA

  « Très beau à voir comme à entendre. »  MARIANNE

  « Florian Goetz et Jérémie Sonntag font surgir la modernité d’une écriture qui n’en finit pas d’interroger notre humanité. » L’HUMANITÉ

 « Jérémie Sonntag brille par l’intensité de sa prestation. » PARISCOPE

  « De la pulsation pure. » A NOUS PARIS

 Teaser : http://www.lesarpenteursdelinvisible.com/rilke.html# 

 avec le soutien de la Mairie de Paris, de la Spedidam, d’Arcadi dans le cadre des Plateaux Solidaires, de l’Arcal, du Festival   

RILKERILKE [1.932 Kb]

JAMAIS JAMAIS! Peter Pan  d'après James Mathew Barrie mise en scène Jérémie Sonntag et Florian Goetz

  Après ses représentations au Théâtre de Rolle(Suisse), au CAC de Meudon, au Théâtre de Chelles, au Théâtre de Fontenay le Fleury, au Service Culturel de Melun, au Théâtre de Rosny sous Bois,  au  Théâtre Madeleine Renaud de Taverny, au Centre Culturel de Jouy le moutier, au centre Culturel d'Orly,au Théâtre de Charleville Mézières, au Théâtre de Saint Cyr l'Ecole, au Théatre de Maisons Alfort, à la Courée de Collégien, au Théâtre les 3 Pierrots de St Cloud, au Théâtre Dunois, à la Lanterne de Rambouillet, à la SN 61 d'Alencon, à la Barbacane de Beynes, à la Maison de  la Musique de Nanterre, à la Méridienne de Lunéville, à la Grange Dimière de Fresnes, à l'Espace Jean Vilar d'Arcueil, au Théâtre Jacques Prevert d'Aulnay-sous-Bois, au Générateur de Gentilly, au Festival d'Avignon 2018 au Théâtre 11/belleville, Festival de l'Etoile du Nord, Théâtre de Lesigny, La Ferme de Bel Ebat de Guyancourt, L'espace St Exupéry de Franconville, Le Sud Est théâtre de Villeneuve St Georges,Le Théâtre de St-Maur, Le Théâtre Roger Barat d'Herblay

 La  compagnie Les Arpenteurs de l'Invisible est heureuse de vous  convier aux prochaines représentations de 

 Jamais Jamais ! 

 d'après James Mathew Barrie

    mise en scène de Jérémie SONNTAG et Florian Goetz     

 adaptation : Jérémie SONNTAG, Florian GOETZ et Viviane GAY

   avec : Viviane GAY, Florian GOETZ, Romain LALIRE, Paul LEVIS et Lisa SANS.

le 2 février 2020 :à L'espace Philippe Auguste de Vernon(27)

les 10 et 11 février 2020 à L'espace des Arts du Pradet-Scène conventionnée JP du revest (83) 

le 13 mars 2020  au Théâtre COmoédia d'Aubagne(13)/ Annulation

 le 15 mai 2020  au Théâtre Coluche de Plaisir(78)/ Annulation

le 29 mai 2020  au Carroi de la Flèche(72)/ annulation 

 Ce projet jeune public et tout public à partir de 6 ans est un spectacle autour de Peter Pan et l’œuvre de James Matthew Barrie qui mêle théâtre, conte, musique, chant, vidéo et magie nouvelle. 

Sur scène, un dortoir. Dans l'alignement des lits 5 adultes nous racontent une aventure féerique où il suffit de croire en ses désirs pour qu'ils se réalisent..Et à l'heure du coucher, juste après l'histoire et avant le rêve surgit Peter Pan.

  Entre batailles d’oreillers, cris d’abordages et accords de guitare, se joue un "Peter Pan rock", un Peter Pan insolent où la parole est rendue à l’enfance malmenée, oubliée, abandonnée. Un spectacle qui invite à réfléchir sur le rapport adulte-enfant, le temps qui passe, la mort, la liberté... tout en renouant avec son imagination et sa part d’enfance. 

 Teaser jamais jamais! https://vimeo.com/243652943

  Extraits de presse :

 "Une formidable reprise décalée des aventures de Peter Pan !" LE PARISIEN

  "Un jeu débridé, délirant et ludique. Un rêve éveillé." REGARTS

 "Une pièce poétique, élégante, qui mêle à merveille théâtre, musique et magie !" LE PARISIEN MAGAZINE

 avec l'aide à la production de la Drac Île de France, la Spedidam, L’Adami et en partenaires : le Centre d’Art et de Culture de Meudon,  l'Espace George Simenon de Rosny sous Bois, le Théâtre de Jouy le Moutier, le Centre Culturel de Taverny, l’Escale-Service Culturel de Melun.