le JP en tournée

 Manque à L'appel de La Cie Illimitée avec Tony et Usmar

Suite aux représentations à la SN de Culture Commune, à L’escapade à Hénin Beaumont, au Festival Tout Ouie, à Jouy le Moutier, au Grand Bleu à Lille, à Château rouge d’Annemasse, au Train Théâtre de Portes les Valence, au Gueulard plus de Sérémange, à La Méridienne-Scè- conv de Lunéville, au Festival Momix, à Allende ! de Mons en Baroeul, au Festival a Travers Chants de Saint-Saulve, au Théâtre Dunois,au Festival petits et grands à Nantes, au Festival Chorus, au Palais de Littoral à Grande Synthe, à la SN de Villeneuve d'Ascq, à L'Espace Culturel Jean Férat d' Avion, au Festival Jacques Brel du Théâtre Edwige Feuillère de Vesoul, au Festival de Marne à La Grange Dimière de Fresnes, au Théâtre Romain Rolland-Scène conventionnée de Villejuif et du Val de Bièvre , à  La  Maison de la Musique de Nanterre,  Le Théâtre Jean Vilar de Vitry,  Les Bords de Scènes d'Athis Mons,  Festival des Rêveurs Eveillés de Sevran, Théâtre le Cormier, Le Channel -SN de Calais,  L'espace 93 de Clichy sous-bois

  La Cie Illimitée est ravie de vous convier aux prochaines représentations de

 Manque à l’appel  

 de et avec  Tony Melvil & Usmar

 Mise en sc. Marie Levavasseur 

 JEUNE PUBLIC – MUSIQUE Un peu plus qu’un concert dès 7 ans

  Bande annonce spectacle : https://youtu.be/a-ycl0NAP1M

 Saison 20/21

  Théâtre de St Armand Les Eaux (59) du 14 au 16 oct 20 

Le 14 à 14h30/ le 15 à 10h et 14h30/ le 16 a 10H

Nuits de Champagne, Espace Gérard Philippe de St-André des Vergers (10) le 21 Oct à 15h(Alsh) et 18h30

Nuits de Champagne, Théâtre le Quai à Troyes(10) le 22 Oct  à 14h30 et 18h30

Espace Culturel  Boris Vian des Ulis. (91) du 17 au 18 nov / report au 4,5 nov 21

  Théâtre de l'Usine à Saint-Céré(46) du 14 au 15 dec/ report au 25,26 nov 21

  Le Grand Bleu de Lille du 22 dec au 23 dec 

 Théâtre de la Manufacture de St Quentin(02) le 15 janv à 14h15 et 19h30

  Théâtre de Champigny (94) du 21 janv au 23 Janv (3 rep)

 Festival des Rêveurs Eveillés de Sevran(93) du 26 au 27 Janv

Le 26 à 14h30/ le 27 à 9h30 et 14h30

  Théâtre d'Ermont le 31 Janv 21 à 16h

  Théâtre d'Antoine Vitez d'Ivry sur seine-scène conv.(94) du 2 eu 6 fev (6 rep)

 Théâtre d'Yverdon(Suisse) du 10 Fev au 12 Fev (5 rep)

  Festival de Val Bréon (77) du 15 au 21 Mars (8 rep)

  Théâtre de Sotteville Les Rouen (76 )le 7 Avril 21

Théâtre de Mitry Mory (77) les 14,15 avril 2 1

le 14 à 15h/ le 15 à 9h45 et 14h30

 Théâtre de Boulogne Billancourt  (92) le 5 mai à 14h30 et 20h30

  Théâtre des Sources de Fontenay aux Roses (93) du 10 mai au 12 Mai 21 

Le 10 à 14h30/ le 11 à 10h et 20h30

La Marge de Lieusaint (77) Les 17,18 juin 21

Le 17 à 10h et 14h45 / le 18 à 10h

  Périodes disponibles de tournée :

 Du 8 au 14 oct et du 23 oct au 31 oct

Du 4 au 12 nov/ Du  19 au 23 nov

Du 23 au 25 janv

 Du 20 Mars au 22 Mars  22

Du 3 Avril au 8 Avril/ Du 18 Avril au 23 Avril/ Du 29 Avril au 6 Mai

Du 13 Mai au 16 Mai/Du 26 mai au 3 Juin/Du 10 Juin au 17 Juin

Du 24 Juin au 1 er Juillet

  Après le succès de leur premier spectacle Quand je serai petit, le duo Tony Melvil et Usmar nous propose à nouveau un concert augmenté, une forme hybride dans laquelle leurs deux voix s’assemblent et nous appellent à l’indiscipline. Manque à l’appel nous parle de l’autre quand il est absent, des histoires qu’on lui imagine, des vies qu’on s’invente pour combler le manque. L’absence est également libératrice quand on se retrouve enfin seul et qu’on n’a plus à rendre de compte. Quel précieux refuge que son monde intérieur quand on aimerait juste se faire oublier. Et quel formidable tremplin pour nos imaginaires quand quelqu’un manque à l’appel ! Tony Melvil a appris le violon au conservatoire, Usmar est passé maître dans l’utilisation des boîtes à rythmes, tablettes tactiles et autres machines électroniques. Le duo surprend nos tympans pendant que la mise en scène ludique et inventive de Marie Levavasseur invite petits et grands à prendre soin de nos rêves. Un appel à sortir du rang, une attirance pour l’atypique, une invitation à l’aventure…

 Production : Cie illimitée Coproductions : Le Grand Bleu – Scène Conventionnée Art, Enfance et Jeunesse – Lille / Culture Commune – Scène Nationale du bassin minier – Loos-en-Gohelle / La Cave Aux Poètes – Scène conventionnée – Roubaix / La Méridienne – Scène Conventionnée de Lunéville  

Une Vie, Là-bas de la Cie Théâtre de l'Imprévu/ Mis en sc Eric Cénat 

Le Théâtre de l'Imprévu a le plaisir de vous convier à sa nouvelle création

Une vie, Là-Bas

Cinq étapes d'un voyage

à partir de 6 ans

Texte de Jacques Dupont

Mise en scène Eric Cénat

Avec Jacques Dupont, Elisa Habibi, Marie Millan

 Mardi 16, Mercredi 17 et jeudi 18 février 2021 Théâtre Gérard Philipe à Orléans (45)

Mardi 16 fev à 14H30/ Le 17 fev à 15h et le 18 fev à 1àh et 14 h 30

 Mardi 2 mars 2021 · Théâtre Paul Eluard à Stains (93) 10 h et 14 h 30

Vendredi 19 et samedi 20 mars 2021 · La Passerelle à Fleury-les-Aubrais (45) 10h et 14 h 15

Saison 2021 / 2022 Trois représentations · Théâtre de l’Abbaye à Saint Maur des Fossés (94)

Deux représentations · Bourges ou Vierzon (18) · La Ligue de l’enseignement du Cher (FOL 18)

Trois représentations · Théâtre de Chartres (18) · en attente de confirmation

 Comment parler à un enfant et le réconforter quand il est confronté à une situation complexe et douloureuse ? C’est la question qui traverse ce spectacle.

 « Une vie, là-bas… » se divise en cinq scènes, cinq étapes d’un voyage.

La pièce raconte le périple d’un père et de son enfant, sur les routes d’un exil forcé et incertain. Leur objectif : rejoindre « la ville 2.0 », la ville où tout ira mieux, la ville des possibles… Le départ, précipité et nocturne, fait vite place aux difficultés de transport, routiers et maritimes. Le Père, désireux de rassurer l’Enfant, cherche une échappatoire poétique. Fuir le tangible en instaurant un simple rituel : « Tous les midis quand le soleil est à son zénith, quand les astres s’alignent pour lui laisser la place », il inventera une histoire. Ces petits contes tendres et surprenants, filtres protecteurs et paternels, scandent le récit et procurent des respirations humoristiques et rassurantes. Toujours tenter de faire accepter l’insupportable, toujours et sans cesse… Jusqu’au jour où tous deux arrivent aux portes de la ville 2.0… où le subterfuge poétique est mis à l’épreuve de la réalité.

 Une vie, là-bas est une ode à l’imagination, comme unique protection à la violence du réel, comme stimulant au désir de vivre.

 Texte Lauréat du prix de la meilleure pièce jeunesse 2019 des Ecrivains Associés du Théâtre / Publiée aux Editions les Cygnes

Compagnie portée par la Région Centre-Val de Loire, le Conseil Départemental du Loiret et la Ville d’Orléans

 Les soutiens : Le Centre Culturel Anis Gras à Arcueil (94)/ Le Théâtre de l’Abbaye à St Maur des Fossés (94)/ Le Théâtre Gérard Philipe d’Orléans (45)

 L'Espace Malraux / Ville de Joué-lès-Tours (37)/Le 108, lieu collectif d’expérimentations artistiques et culturelles à Orléans (45)

   Le Goût des Olives/  Mise en scène  de Violaine Fournier -Cie Minute Papillon

 La Compagnie Minute Papillon  est ravie de vous convier à sa nouvelle création

  Le Goût des Olives

   Conception et mise en scène  de Violaine Fournier

 Avec Dima Bawab, Rebecca Vereijken, Sarah Jacob, Youssef Zayed ou Mohanad Aljaramani

  Un spectacle à partir de 7 Ans.

 https://vimeo.com/470201030

  Sortie de résidence le Vendredi 4 Septembre à 15h au SEL de Sèvres

  Le  lundi 2 novembre et mardi 3 Novembre au Carré de Bellefeuille(92) à 10h et 14 H 15 / Report le 7 et 8 oct 21(le 7 à 14h30/ Le 8 à 10h et 14h30)

  Le 22 Novembre à Issy les Moulineaux(Auditorium)  à 11h/ report le 26 sept à 11 h

  Le 11 décembre à Viroflay (Auditorium) à 14h et 20h

  9 mai 21 à Ablis (l'Etincelle) à 16h

  Festival d'Avignon 2021 au Théâtre la Luna

  Entre cirque et musique, entre réel et imaginaire, Le goût des Olives raconte l’histoire de la migration, du déracinement à l’enracinement, pour un voyage poétique et ludique porté par une chanteuse, une circassienne, une violoncelliste et un oudiste-percussionniste.

  Nous sommes faits de nos ancêtres : nous avons le nez de notre père et des cheveux de notre mère, mais aussi peut-être la joie de vivre de notre grand-mère et le courage de notre arrière-grand-père. Nous sommes tissés de leurs histoires qui ont construit les croyances familiales, forgeant ainsi notre rapport au monde. Presque toutes les histoires croisent dans un passé peu lointain la problématique de la migration. Au cœur de ces histoires de déracinement et d’enracinement nous avons découvert un trésor : la richesse de ce qui a été transmis à chacun, par-delà les traumatismes vécus.

  Pour toucher cet endroit où nous sommes reliés à toute cette richesse et ces multiples, quoi de mieux que la musique et le mouvement ? Ces langages plus universels peuvent trouver un chemin pour «percer» nos représentations et parler au cœur, à ce qui fait de nous un être humain. 

 Le Goût des Olives est un spectacle qui sème des graines sur ce chemin de reliance, à travers différentes cultures de la Méditerranée, pour exprimer cet indicible de la migration, d’équilibres en déséquilibres, et construire des ponts, de soi à soi d’abord, de soi à l’autre ensuite. Violaine Fournier

 Partenaires : Théâtre de Boulogne Billancourt, Théâtre de Viroflay, Théâtre de Marly le Roi, Théâtre du SEL de Sèvres, Théâtre d'Ablis

 Adami, DGCA, Spedidam, Communes de Boulogne et de Viroflay

 La Cie le CREACH prèsente Ecoute à mon Oreille

 Après ses représentations à La Maison Folie Beaulieu de Lomme, au Trait d'Union du Fort de Mons-en-Baroeul, au Centre Culturel Evasion de Noyelles sous Lens, au Tisserands de Lomme, à la Ferme d'en Haut de Villeneuve d'Acsq, au Temple de Bruay la Buisssiere, au centre culturel Matisse de Noyelles Godault, à LEspace Culturel de la Gare de Méricourt, à la Manivelle Théâtre de Wasquehal,à la Verrière de Lille, au Printemps des Enfants à Ronchin, à la SN de Villeneuve d'Asq, à l'Escapade d'Hénin Beaumont, au Prato de Lille, à L'imaginaire de Douchy les mines 

 La Cie Le Creach a le plaisir de vous convier aux prochaines représentations de

 Ecoute à mon oreille

 Spectacle JP à partir de 4 ans

  Interprétation : Adeline-Fleur Baude, Jean-Maximilien Sobocinski, Samuel   Dewasmes

 Avec la collaboration de Stéphanie Cliquennois et Henri  Botte

  Création musicale de Samuel Dewasmes

Saison 20/21

les 1er et 2 Octobre à l'Auditorium de  Neuilly sur Marne à 10H et 14 H 30

17 novembre  au Centre Léo Lagrange d' Amiens à 14h30/ annulation

Le 25 Novembre à Isbergues à 18h

   C'est l'histoire d'un garçon différent, attachant, poétique. Il vit au milieu  de ses dessins, sa peinture, ses baleines...

 Lucas est un garçon de la lune, petit il parlait dans sa tête, alors sa sœur a  écouté à son oreille et a tout entendu.

 Teaser d'Écoute à mon oreille - https://vimeo.com/323211688

 Je suis l'heureuse maman de lucien, 10 ans et Lazare 7 ans bientôt. Ce dernier était un bébé idéal, souriant, paisible et gros dormeur, qui commençait à babiller. Son comportement a changé vers deux ans, il ne dormait plus, ne parlait plus, s'isolait, se cachait. Il a été diagnostiqué TED. Nous avons vu  des specialistes, tentés des méthodes venues des Etats Unis et d'ailleurs. Lazare a énormément progressé.Il sait lire! Il adore, peindre, danser, chanter.

 Nous avons créé avec son papa un spectacle jeune public inspiré par notre petit Lazare

 Soutiens : le Centre Culturel de Noyelles-sous-lens, La Maison Folie Beaulieu de Lomme, la Maison Folie    de Mons, Centre Culturel Matisse de Noyelles-Godault, La Manivelle théâtre, Le Théâtre Octobre de Lomme.

 Co-producteurs : La ville de Méricourt, La ville de Noyelles-sous-Lens

  La Compagnie du Créac’h reçoit le soutien de la Région Hauts-de-France, du  Département du Pas-de-Calais, de la SPEDIDAM et de l'ADAMI.  

La Cie L'Association d'Idées propose

le Pompom

à partir de 3 ans

Spectacle musical jeune public/ création saison 20-21

Ecrit et composé par Emmanuel Bémer

Avec Jean-Nicolas Mathieu(arrangements, guitare..) et Emmanuel Bémer(Chant)

Du 7 au 9 février 21 à La Lanterne de Rambouillet

Mars 21 : le nancy Jazz Kraft 

 Que disent tous les parents à leurs enfants quand ces derniers sont sur le manège ? « Le pompon, le pompon, le pompon ! ». On voit bien chez les plus petits combien ce pompon est secondaire. Il n’a aucun intérêt. L’enfant de 3 ans préfère profiter du moment,  appuyer sur les boutons du camion de pompier, tourner le volant....

 S’évader dans une douce  rêverie. Rêverie dont il sort vite au son de « le pompon le pompon ! ». Et que nous raconte ce pompon ? Qu’il faut gagner, être le premier, le plus fort, le plus rapide. Il prépare l’enfant à cette société de compétition tout à fait artificielle, puisque les petits enfants n’en ont cure, du Pompon !


 L’auteur compositeur interprète imagine le premier manège et le premier Pompon. A-t-on construit le premier manège autour du
 premier Pompon ? Ou a-t-on d’abord inventé le manège, puis on s’est dit « tiens, il manque quelque chose » et on a ajouté ensuite le Pompon.
 Déjà faut-il inventer le manège ! et le premier manège  ne saurait voir le jour sans une Maman et de la neige : car manège est un mot-valise de Maman et de neige.
 Emanuel Bémer choisit un contexte non orthonormé : ni l’époque ni la localisation géographique ne sont données. A travers des chansons simples et poétiques, les enfants vont découvrir l’histoire du premier manège, et du premier Pompon.

En gardant un cap ludique et poétique, Emanuel Bémer invite les enfants et les parents à organiser une réflexion sur la société de  consommation dans laquelle nous évoluons, souvent à notre corps défendant.

le pompomle pompom [6.722 Kb]