Java Vérité

 Après ses représentations à  la Manufacture de Nancy, à la SN de Bar le duc, au Théâtre la Madeleine de Troyes, au Théâtre de Rungis, au Théâtre Firmin Gémier d’Antony, au Théâtre du jeu de Paume d’Aix en Provence, au Théâtre de Corbeil Essonne, au Théâtre de Fontainebleau , au Théâtre de  la Tempête, au Théâtre jacques Prévert d’Aulnay sous Bois, au  Trident – Scène Nationale de Cherbourg, au  CDN de Normandie - Rouen, au Théâtre des Bergeries de Noisy le sec, à La Comète SN de Chalons, au Carreau SN de Forbach, au Centre des Bords de Marne du Perreux sur Marne, au  Carré Sévigné de Cesson Sévigné, à la SN d'Alençon, a la Barbacane de Beynes, à la MC2 de Grenoble, au théâtre de Privas, au théâtre la Renaissance d'Oullins, au Figuier Blanc d'Argenteuil, Prisme de St Quentin, Théâtre de Rueil Malmaison, à Lhectare de Vendome

La compagnie Java Vérité continue sa tournée du spectacle

  Le Menteur de Corneille

 dans une mise en scène de Julia Vidit. 

 Dramaturgie, adaptation et écriture : Guillaume Cayet

 Avec   Joris Avodo : Philiste / Aurore Déon : Lucrèce

 Adil Laboudi : Alcippe / Nolwenn Le Du/ Isabelle

  Barthélémy Meridjen : Dorante/ Lisa Pajon : Cliton

   Jacques Pieiller : Géronte / Karine Pédurand : Clarice

  Après avoir écrit Le Cid, Corneille écrit une dernière comédie, autobiographique et en forme de boule à facettes. Le Menteur met en scène Dorante, un jeune homme qui s’invente une vie pour prendre place dans un monde où les apparences font loi. Dès lors, il embarque son entourage au cœur d’une intrigue où chacun va devoir se mettre face à son propre masque. Mis à nus, les personnages se révèlent multiples et complexes, prisonniers des mœurs de leur siècle. Entre instabilité politique et sociale, le vieux monde tarde à mourir quand le jeune monde tarde à naître.

  Cette pièce baroque crée un miroir dans lequel il est troublant de se regarder. Ode à l’imaginaire et à l’invention, l’auteur s’amuse à soulever une question essentielle : exister, n’est-ce pas déjà mentir ?  Ou plutôt, mentir, n’est-ce pas cela exister ?

 Avec huit acteurs en scène, je souhaite donner le plaisir de cette machine à jouer en alexandrins, où l’affabulation sonne avec liberté et création. 

 2019

Théâtre du Manège- SN de Maubeuge(59) le 5 Décembre et 6 décembre à à 20 h

Scène Nationale de Macon (71) le 12 Décembre à 14 h et 20 h 30

Maison des Arts du lLan à Thnon les Bains(74) le 17 Décembre à 20 h 30

2020

DSN-Scène Nationale de Dieppe(76) le 5 Mars à 14 h et 20 h 30 

Théâtre Madeleine Renaud de Taverny(95) le 13 Mars à 14 h et 20 h 30 

Le Grand T de Nantes(44) du 17 au 21 mars 

Du 17 au 19 Mars à 20 h ; le 20 à 20 h 30; le 21 à 17 h 30 

Théâtre de Roanne (42) du 26 au 27 Mars

Le 26 à 14 h et 20 h; le 27 à 10 h

Le Canal de Redon-scène conventionnée(35) le 2 Avril à 20 h 30

Théâtre de Charleville Mézièes (08)le 9 Avril à 14 h et 20 h 30 

Les Bords de Scèes d'Athis Mons(91) le 25 Avril à 20 h 30

Tournée à l'automne 20

 teaser cie : https://vimeo.com/245255075

 Production : Java Vérité Coproduction  La Manufacture – CDN de Nancy- Lorraine, ACB - Scène Nationale de Bar-le-Duc, Théâtre Firmin Gémier / La Piscine – Pôle National du Cirque d’Antony, Le Carreau-Scène nationale de Forbach et de l’Est Mosellan, Les Théâtres (Aix-en-Provence), MC2 :Grenoble, Théâtre Jacques Prévert – Aulnay-sous-Bois, Le Théâtre de Rungis. Avec le soutien  de la DRAC Grand Est, de la Région Grand Est, de la Ville de Nancy, de l’ADAMI. Avec la participation artistique  de l’ENSATT et du Fonds d’Insertion pour les Jeunes Comédiens de l’ESAD-PSPBB  Java Vérité est  une compagnie conventionnée par la DRAC  et la Région Grand Est  

le menteur 07/19le menteur 07/19 [7.527 Kb]

DERNIERES PAILLES de GUILLAUME CAYET / mise en scène julia Vidit

 

Après une quinzaine de représentations la Cie Java vérité a le plaisir de vous convier aux prochaines représentations de

Dernieres Pailles

de Guillaume Cayet 

Mise en scène Julia Vidit 

Avec Camille Pélicier-Brouet, Aurélien Labruyère, Emmanuelle Lafon, Airy Routier et la voix d’Albert Delpy

Ce spectacle se joue dans un dispositif bi-frontal soit sur un grand plateau de théâtre, soit dans un lieu atypique,

Durée du spectacle : 1h45  A partir de 16 ans.

le 17 Octobre 2019 au MFR, Maltot (14)

Le 18 Octobre à la Ferme (14)

Du 5 au 8 Novembre 2019 au Vox-Trident/ SN de Cherbourg(50)

 Ici, la parole est aux silencieux. Qu’ils se radicalisent ou pas, ceux qui se collent à la terre sont bien au bout du chemin, sur une scène vétuste, que Guillaume Cayet décide d’éclairer. Ce texte inédit ose raconter la fin d’un monde et la révolution en marche, dont les femmes pourraient être le moteur. Réalisme ténu d’un côté : personnages crédibles, structure temporelle parfaite, références politiques actuelles et village comme lieu unique offrent un socle solide au drame. En même temps, l’auteur nourrit son texte de charges symboliques puissantes : statue du patriarche – surpuissance de l’ascendance, deux couples dans une ferme en indivision – jeu de miroir, bébé à naître – possibilité d’avenir et les corbeaux qui envahissent peu à peu la scène augurent le retour d’un conservatisme innommable. Monologues adressés au public et didascalies décalées achèvent de transformer le drame en épopée. 

 Il nous paraît primordial de faire circuler cette pièce qui soulève des questions sociétales fondamentales, trop peu exprimées au théâtre et sur la scène publique.  Il est urgent de renouer avec la terre, notre terre, de faire lien entre nos lieux de vie et d’avenir, qu’ils soient urbains, semi-urbains ou ruraux.

Au-delà des dynamiques et des réseaux propres au milieu théâtral, nous initions une dynamique en synergie avec de multiples partenaires pour faire écho aux réalités des territoires auxquels nous nous adressons. Nous visons une coopération riche pour chacun qui pourra permettre une médiatisation du projet et au-delà, des réalités locales.

 

 Production Java Vérité Coproduction ACB Scène Nationale de Bar-le-Duc, La Comète-Scène nationale de Chalons-en-Champagne Coréalisation Le CCOUAC à Ecurey

Avec le soutien de la DRAC Grand Est (Education artistique et Culturelle), la Région Grand Est, la SPEDIDAM et La Chartreuse, centre national des écritures scéniques

 La Compagnie Java Vérité a le plaisir de vous convier aux représentations de  sa nouvelle création

La Bouche Pleine de Terre

de Branimir Scépanovic (traduction Jean Descat)

 mise en scène Julia Vidit

Avec Laurent Charpentier et Marie-Sohna Condé

 Dessin et Vidéo d'Etienne Guiol

Durée  1h15/ à partir de la 4 e

 17 au 20 Janvier : Studio Théâtre de Vitry sur Seine(94)

Le 17 à 20h; le 18 à 18h; le 19 à 16h; le 20 à 20H

 23 et 24 janvier : La Comète-Scène Nationale de Chalons en Champagne (51)à 20 h 30 

 13 Février : Le Carreau-Scène Nationale de Forbach et de l'Est Mosellan(57) à 10 h et 20 h 

 24 et 25 Mars : Le Pont des Arts-Cesson Sévigné(35) à 20 h 30

 6 et 7 Avril : la Manufacture-CDN de Nancy Lorraine dans le cadre du Festival Ring(54)

 16 avril : Le Théâtre d'Auxerre -Scène Conventionnée(89) à 20 h 30

28 et 29 Mai : Espace Bernard Marie Koltes/ Théâtre du Saulcy de Metz(57)

Le 28 à 18 h et le 29 à 14 h

 5 Juin 20 : CDN de Reims dans le cadre du Festival Numérique(51) à 21 h

2 ieme semestre 2020

3Octobre : Espace 110 d'Illzach

 Une femme et un homme viennent raconter une folle histoire. Celle de deux pêcheurs qui se réveillent alors que le soleil se lève. Celle d’un voyageur qui décide de descendre du train pour aller mourir en pleine nature, apaisé et convaincu. Les trajectoires se croisent, et les points de vue sur le sens de la vie lutteront jusqu’au coucher du soleil.

 Depuis 2010, j’explore la profondeur poétique de ce récit universel qui porte en lui une énigme. Nous la résolvons avec Etienne Guiol, artiste dessinateur et vidéaste, en créant un dispositif transdisciplinaire. Pleine d’humour, et dans une langue au souffle long, cette aventure originale est un bijou de la littérature des Balkan

 Mettre en scène ce récit, c’est réussir à donner, avec des outils scéniques contemporains, la puissance d’un texte, ressentie dans mes nombreuses lectures solitaires. Rendre vivant ce poème, à la fois simple et complexe, c’est poser les questions essentielles de la condition humaine. Dresser ce texte, c’est une énigme théâtrale passionnante à résoudre. Elle se résoudra dans un geste d’art total mêlant dessin /vidéo / jeu / lumière / son dans un dispositif contemporain généreux.

 Production : Java vérité

Co-production :  Studio-Théâtre de Vitry Sur Seine ; Le Carreau Scène Nationale de Forbach et de l’Est Mosellan, Le Pont des Arts/ Cesson Sévigné , La Manufacture-CDN de Nancy-Lorraine, La Comète-SN de Chalons en Champagne

Résidences : T2 G-CDN de Gennevilliers, Studio Théâtre de Vitry sur Seine, CDN Comédie de Reims

 Soutiens : Drac Grand est, Région grand est, Département de Meurthe et Moselle, Ville de Nancy, Réseau Quint'est dans le cadre de Quintessence 2018

la bouche dec 19la bouche dec 19 [3.207 Kb]

La Cie JAVA VERITE a le plaisir de vous prèsenter son nouveau projet de création 21/ Autome 21

CHACUN SA VERITE de Luigi Pirandello

Adapté par Julia Vidit et Guillaume Cayet 

 MISE EN SCENE JULIA VIDIT 

Distribution 10 à 12 acteurs, distribution en cours

L'arrivée d'un nouveau fonctionnaire - Monsieur Ponza - suscite de l’émotion dans une petite préfecture. Au delà de la curiosité naturelle des habitants, sa conduite intriguerait n'importe qui : il semble séquestrer sa femme et empêcher sa belle-mère, Mme Frola, d'aller chez sa fille. Lui-même rend tous les jours visite à Mme Frola et s'oppose à ce qu'elle reçoive qui que ce soit. Pourquoi?

Haut fonctionnaire et voisin de palier de Mme Frola, Agazzi veut absolument d'obtenir des explications. La vieille dame vient d'elle-même les donner - son gendre est fou. Sur ses entrefaites, Ponza accourt et déclare que sa belle-mère est folle.
Qui croire? Cette famille, réfugiée après un tremblement de terre, semble perdre pied.

Laudisi, un parent d’Aggazi, s’amuse de toutes les hypothèses. Toutes explications sont plausibles. La curiosité s'accroît à mesure que la comédie progresse avec vitalité vers un dénouement inattendu, qui donne, l’air de rien, une leçon à celui qui a suivi l’intrigue.

"Que sait-on des choses et des gens? Ce qu'on en voit ou ce que l'on croit en voir et, bien souvent, ce que l'on aimerait qu’ils soient. Sur cette difficulté qu'il y a à cerner la réalité, voilée comme elle l’est par la subjectivité, Luigi Pirandello a écrit en 1917 Chacun sa vérité.

Après Illusions, Le Menteur et La bouche peine de Terre, je poursuis, avec mes collaborateurs artistiques, ma recherche sur la perception de la réalité au théâtre. Cette fois, j’entraînerai les acteurs dans un jeu qui s’inspire de la caricature, en tant que reflet le plus fidèle de l’individu. Et avec Thibaut Fack, nous créerons un espace de jeu inspiré de l’escalier infini pour nous amuser de la situation que propose le dramaturge italien.

Avec l’auteur Guillaume Cayet, et après avoir expérimenté l’écriture d’un épilogue pour signer l’œuvre de Corneille, je compte mettre en scène un acte impromptu comique dans lequel les acteurs, une fois le masque tombé, dialogueront avec la pièce de Pirandello. Aujourd’hui, la vitesse de propagation des informations nous invite à prolonger cette œuvre visionnaire. Pirandello lui-même, maître dans l’art de jouer avec les apparences, aurait été inspiré par la démultiplication et la circulation des images, vraies ou fausses.  "

 Julia Vidit

 Production Java Vérité Coproduction Le trident – Scène Nationale de Cherbourg, La Comète – Scène Nationale de Chalons en Champagne – EN COURS -

Java Vérité est une compagnie conventionnée par la DRAC Grand Est et la Région Grand

pirandellopirandello [1.840 Kb]