hiver 20-21

 Après ses représentations à  la Manufacture de Nancy, à la SN de Bar le duc, au Théâtre la Madeleine de Troyes, au Théâtre de Rungis, au Théâtre Firmin Gémier d’Antony, au Théâtre du jeu de Paume d’Aix en Provence, au Théâtre de Corbeil Essonne, au Théâtre de Fontainebleau , au Théâtre de  la Tempête, au Théâtre jacques Prévert d’Aulnay sous Bois, au  Trident – Scène Nationale de Cherbourg, au  CDN de Normandie - Rouen, au Théâtre des Bergeries de Noisy le sec, à La Comète SN de Chalons, au Carreau SN de Forbach, au Centre des Bords de Marne du Perreux sur Marne, au  Carré Sévigné de Cesson Sévigné, à la SN d'Alençon, a la Barbacane de Beynes, à la MC2 de Grenoble, au théâtre de Privas, au théâtre la Renaissance d'Oullins, au Figuier Blanc d'Argenteuil, Prisme de St Quentin, Théâtre de Rueil Malmaison, à Lhectare de Vendome, SN de Maubeuge, SN de Macon, Le Grand T de Nantes,Maison des Arts du Léman de Thonon les Bains, SN de Dieppe, Théâtre Madeleine Renaud de Taverny 

 La compagnie Java Vérité continue sa tournée du spectacle 

   Le Menteur de Corneille 

 dans une mise en scène de Julia Vidit.  

  Dramaturgie, adaptation et écriture : Guillaume Cayet 

  Avec   Joris Avodo : Philiste / Aurore Déon : Lucrèce 

  Adil Laboudi : Alcippe / Nolwenn Le Du/ Isabelle 

   Barthélémy Meridjen : Dorante/ Lisa Pajon : Cliton 

  Jacques Pieiller : Géronte / Karine Pédurand : Clarice 

  Après avoir écrit Le Cid, Corneille écrit une dernière comédie, autobiographique et en forme de boule à facettes. Le Menteur met en scène Dorante, un jeune homme qui s’invente une vie pour prendre place dans un monde où les apparences font loi. Dès lors, il embarque son entourage au cœur d’une intrigue où chacun va devoir se mettre face à son propre masque. Mis à nus, les personnages se révèlent multiples et complexes, prisonniers des mœurs de leur siècle. Entre instabilité politique et sociale, le vieux monde tarde à mourir quand le jeune monde tarde à naître. 

 Cette pièce baroque crée un miroir dans lequel il est troublant de se regarder. Ode à l’imaginaire et à l’invention, l’auteur s’amuse à soulever une question essentielle : exister, n’est-ce pas déjà mentir ?  Ou plutôt, mentir, n’est-ce pas cela exister ? 

  Avec huit acteurs en scène, je souhaite donner le plaisir de cette machine à jouer en alexandrins, où l’affabulation sonne avec liberté et création.  

 Saison 20/21 

 Du 12 au 13 Novembre Théâtre de Roanne (42)/ le 12 à 14h et 20H/ le 13 à 10H/ annulation 

 le 17 décembre à 19 H  : MA-SN de Montbéliard( 25) 

 21 et 22 janvier à 20H : Théâtre d'Esh-sur-Alzette(Luxembourg) 

 18 Mars à 14h et 20h30  : Le TMC- Théâtre de Charleville Mézières (08) 

 3 Avril  à 20H30 : Les Bords de Scène-Théâtre de Juvisy sur Orge(91) 

 9 Avril  à 14h et 20H  : CDN de Nice(06) 

   Java Vérité est une compagnie conventionnée par la DRAC et la Région Grand EST  

 Compagnie associée au NEST – CDN de Thionville-Grand Est. 

  teaser cie : https://vimeo.com/245255075 

 Production : Java Vérité Coproduction  La Manufacture – CDN de Nancy- Lorraine, ACB - Scène Nationale de Bar-le-Duc, Théâtre Firmin Gémier / La Piscine – Pôle National du Cirque d’Antony, Le Carreau-Scène nationale de Forbach et de l’Est Mosellan, Les Théâtres (Aix-en-Provence), MC2 :Grenoble, Théâtre Jacques Prévert – Aulnay-sous-Bois, Le Théâtre de Rungis. Avec le soutien  de la DRAC Grand Est, de la Région Grand Est, de la Ville de Nancy, de l’ADAMI. Avec la participation artistique  de l’ENSATT et du Fonds d’Insertion pour les Jeunes Comédiens de l’ESAD-PSPBB   

 Java Vérité est  une compagnie conventionnée par la DRAC  et la Région Grand Est   

le menteur 07/19le menteur 07/19 [7.527 Kb]

 Après ses représentations au Théâtre du petit Louvre au festival d'Avignon 19, à Boissy St Léger, au Théâtre de la Méditerranée de Toulon, au Lavoir Moderne Parisien, à Loches, à Châtre, à Ribeauvillé, à Gaillon, à Seilhac

La Compagnie  Grand Tigre  continue sa tournée du spectacle

 Hernani  ! Brigand de la pensée

d’après Victor Hugo 

 Un spectacle conçu, mis en scène et joué par Jean Barlerin, Odile Ernoult et Etienne Luneau

 Teaser : https://vimeo.com/341974961

Saison 20/21

Festival de St Jean d'Angely (17) le 13 Septembre 20 à 11H

La Courée de Collégien le  vendredi 9 Octobre 20 à 20H30

Théâtre de la Boutonnière

45 rue Popincourt(75011 paris)/ M° Voltaire

 Février : les 1,2,3 (lundi, mardi, merc) et 8,9 (lundi, mardi) r à 20H45

(Si couvre-feu : les 1 et 2 février à 17h)

Le Quai, Le Pecq(78) le  Mardi 12 Janvier 21 à 19h30/

Centre culturel Boris Vian des Ulis(91) le  Vendredi 12 février 21 à 14 h et 20H/ report les 

Salle Jean Renoir de Bois Colombes(92) le Vendredi 5 mars à 20H

Espace Nino Ferrer de Dammarie les Lys (77) le  Vendredi 12 Mars à 20H

Ocquerre le Vendredi 28 mai (2rep)

Festival Mois Molière de Versailles en Juin 21

Festival de La Mayenne les 3,4 Aout 21

Tournée 21/22

  « La liberté dans l’art, la liberté dans la société, voilà le double but auquel doivent tendre d’un même pas tous les esprits conséquents et logiques » Victor Hugo

 Quand, en février 1830, Hernani est jouée pour la première fois à la Comédie Française, le spectacle se déroule autant dans le public que sur la scène : les vieux classiques crient au scandale et les jeunes romantiques au génie. Dans la pièce, un seigneur devenu brigand se bat pour son honneur, son amour et sa liberté ; dans la réalité, Victor Hugo lutte pour le renouveau de son art et se gratte la barbe (qu’il n’a pourtant pas encore), inquiet du sort que lui réserve la postérité. Ce sont ces deux batailles que nous racontons.

 Tout en racontant comment Hernani a été reçue, attaquée et défendue, cette succession de tableaux suit le fil de le pièce elle-même et les différents protagonistes donnent vie a Dona Sol, Hernani, Don Ruy Gomes ou Don carlos.

 Trois comédien-ne-s plongent avec verve, malice et parfois en chanson dans les vers d’Hernani tout en retraçant les grands épisodes de ce moment de controverse qui marque le début du combat d’un homme, Victor Hugo, contre l’ordre établi. 

 Aide à la Création de la région Centre, Les soutiens de Par Ici la Compagnie et du collectif des B-ateliers. Aide à la diffusion : SPEDIDAM

   Anti-Tempête(titre provisoire) de la Cie Illimitée / Création en Oct 20

 Tout en continuant sa tournée de Manque à l'Appel la Cie Illimitée a le plaisir de vous présenter sa nouvelle création

 Anti-Tempête

 Un concert en cercle signé Tony Melvil 

 Avec Tony Melvil au chant et au violon  Thomas Demuynck à la guitare

 Comédienne Sara Ruiz Marmolejo

 Mise en scène de Elodie Segui et Direction musicale de Pierre Marescaux

 Filage à destination des Professionnels Jeudi 26 Novembre à 14 h 30 à la Salle Allende de Mons en Baroeul

 EN TOURNÉE - Premières représentations

  02/10 à 20H : Le Nautilys, Comines (59)

  Avant-première privée sur invitation

 05/10 à 14h15 et 18h30: La Manufacture, Saint-Quentin (02)

09/10 à 20h30 : Théminettes (46)

  10/10 à 17H : Le Krill, Onet-le-Château (12)

 11/10 : L’Orange Fluo, Gorses (46)

 22/10 à 15h et 20H30 : Nuits de Champagne, Troyes (10)

23/10 : Steenwerck (59)

   "Ce concert est une invitation à se recueillir par la musique, une plongée en soi. Ce sont ces sensations que j'ai envie de retrouver dans cette nouvelle forme hybride, mélange de musique instrumentale, de textes parlés et chantés et de manipulation d'objets dans un dispositif circulaire et apaisant qui évoque de manière symbolique la veillée, le refuge et le feu de camp.

 Dans l’écriture, les allusions à la nature et aux éléments seront nombreuses : aux paysages d’altitude qu’il faut gagner, au vent qui nous rend si vivant, à l’océan tour à tour tempête ou miroir en surface mais toujours pai- sible en profondeur…

 Un cercle pour le public, comme installé autour d’un foyer. Les trois interprètes au centre du dispositif, dans une adresse circulaire au public. Une pénombre pour que chacun se sente protégé, puisse s’oublier et se réfugier. Une scénographie centrale, douce et inventive, qui nous invite au recueillement. 

 Pour le public, j’imagine un moment musical suspendu, une expérience poétique autour de sujets qui peuvent être tour à tour douloureux, nécessaires ou plein d’espoirs, une expérience qui permette le temps d’un spectacle d’oublier la folle course de nos pensées."Tony Melvil 

 EXTRAITS 

Dans un repli du monde, une zone d’accalmie Pied à terre, temporise, passe l’orage Là-haut quelques secondes valent bien une vie Prends de l’air, avise, corne la page 
 
Là en-haut de ma montagne, loin des chemins de ronde Loin des années de bagne, de fronde Là, j’ai mis des portes closes posées à même la pierre Un repos temporaire, une pause

  Production : Cie illimitée

 Coproduction : Le Gueulard Plus, SMAC de Nilvange

 Soutiens : DRAC Hauts-de-France, Région Hauts-de-France, Le Grand Bleu – Lille, Le Nautilys – Comines, Le Tripostal – Lille, Salle Allende – Mons-en baouel 

anti tempêteanti tempête [784 Kb]

Maitre et Serviteur de Leon Tolstoi/ Mise en Sc d'Alain Batis-Cie la Mandarine Blanche 

Après ses représentations au Théâtre de l'Epée de Bois, au théâtre de Saumur, 

La Compagnie La Mandarine Blanche a le plaisir de vous convier à sa lecture-spectacle

 Maitre et Serviteur

de Leon Tolstoi

Adaptation Ludovic Longelin dans une mise en scène d'Alain Batis

Le Vendredi 15 Janvier  21 à 19H/ annulation

Avec Alain Batis et Ludovic Longelin et Marc Roques(musicien)

 Un roman court… Un riche propriétaire, pour ne pas manquer une affaire entreprend de rejoindre avec son serviteur un village voisin. Les deux hommes se retrouvent bientôt pris dans une tempête de neige qui effacera petit à petit les traces du passé… Alors, ce qu’on croit être un égarement, une errance à travers la nuit et la neige n’est en fait qu’un lent retour sur soi-même.

 Tolstoï écrit Maître et Serviteur en 1895. Immense auteur, il met en lumière un constat simple et irrévocable : les ambitions sociales démesurées corrompent l’âme humaine. C’est une critique de la société de l’époque. Qu’est-ce qui fondamentalement a changé aujourd’hui ?

 Ludovic Longelin écrit l’adaptation. Marc Roques crée l’univers sonore. Alain Batis met en scène cette composition « minimaliste ».

 Trois protagonistes / Trois gestes artistiques / Trois médiums / Voix / Musique / Lumière.

 La poésie des images, la neige, l’errance / par les mots, les sons, les rythmes, afin d’approcher l’indicible et la puissance de l’œuvre.

 Une marche dans un halo de lumière vers le cœur de l’homme.

 "Que le but de la vie est le perfectionnement de soi, que le perfectionnement de son âme immortelle est le

seul but de la vie des hommes, cela est juste, ne serait-ce que parce que tout autre but, en vue de la mort, est dépourvu de sens. » Tolstoï

 Une production de la compagnie La Mandarine Blanche Avec le soutien de la Ville de Boulogne-sur-Mer

La Mandarine Blanche est conventionnée par la DRAC Grand Est – Ministère de la Culture

SGANARELLE OU LE COCU IMAGINAIRE de Molière/ Cie Aigle de Sable

 Après ses représentations au théâtre Montansier de Versailles, au théâtre de Fontainebleau, au Théâtre de Longjumeau

 La Compagnie Aigle de Sable a le plaisir de vous présenter sa nouvelle création

 Sganarelle ou le Cocu imaginaire de Molière

  Dans une mise en scène de Miléna Vlach et Jean Denis Monory

  Avec

 Laurent Charoy (Sganarelle);Alexandre Palma Salas (Gorgibus, Lélie)

 Eleonora Rossi (Célie, Gros-René); Milena Vlach (la femme de Sganarelle, la suivante)

  et Jean Marc Puigserver : musicien d’orgues de barbarie 

 Saison 20/21

  Théâtre de l'Epée de Bois  du 7 au 31 Janvier 2021

 Les jeudis et vendredis à 19H30/ samedi à 14 h 30 et 19h 30/  dimanche à 17H

Relâche le 29 janvier

 Théâtre du Val d'Yerres le 29 janvier à 14h et 20H30

 Théâtre de Villiers sur Marne le jeud 4 fev à 14h30 et 20H30

 Théâtre du Blanc Mesnil le 11 Mars à 10h et 14h45

  Teaser : https://youtu.be/4Z3KyF3DZ5M 

 Martine et Sganarelle sont mariés. Célie et Lélie sont très amoureux. Jusqu’ici, tout va bien, mais… Célie, se croyant délaissée par Lélie, s’évanouit dans les bras de Sganarelle et perd un bijou qui lui vient de son cher et tendre. Martine surprend le couple depuis sa fenêtre, et ramasse le bijou que sa prétendue rivale a perdu.  Sganarelle voyant alors l’objet dans les mains de sa femme, lui prête sans tarder une liaison adultère…

  Le soupçon d’infidélité, tel un virus, contamine un à un tous les personnages de l’intrigue : chacun à son tour devient un « Cocu imaginaire ».

  Sganarelle ou le Cocu imaginaire est un petit chef-d’œuvre d’humour et de finesse où Molière jongle en virtuose avec les quiproquos.

  Pour cette reprise du Cocu imaginaire, il nous est apparu comme une évidence de nous tourner vers les codes du théâtre baroque. Le théâtre baroque restitue aux mots leur puissance et leur valeur originelles. Une interprétation qui provoque la surprise, force l’écoute et l’attention, affranchit l’entendement 

 Une lecture et une mise en scène baroques, donc,qui permettent de mettre en abyme ce jeu de dupes où l’apparence se confond avec la réalité, plongeant les spectateurs dans une sorte de vertige, donnant corps au fantasme et à l’irréel. 

  Producteur : La Compagnie Aigle de Sable  Co-Producteur : Théâtre Montansier de Versailles 

  La Première Presse Parue

  « Magnifique, Dynamique, Réjouissant. Dès le premier instant nous partons en voyage dans le 17è -ème siècle. Nous sommes au théâtre de Molière. Sur le plateau un orgue de barbarie, des cadres en suspension, des personnages au visages blancs, immobiles,... Courez donc voir Sganarelle ou le cocu imaginaire dans cette lecture baroque qui donne une grande place à l’imaginaire et à la fantaisie. »Claudine Arrazat / Théâtre Clau

  « Une compagnie qui nous propose à l'Epée de bois une remarquable et magnifique mise en scène de cette pièce importante écrite par M. Poquelin, en l'année sus-nommée. Une mise en scène baroque, formidablement et totalement assumée en tant que telle, que l'on doit à Milena Vlach et Jean-Denis Monory.

  "Les quatre comédiens, Milena Vlach, ainsi qu'Eléna Rossi, Laurent Charoy et Alexandre Palma Salas, interprétant (pratiquement) tous les rôles, s'acquittent de la tâche avec un réel brio et un grand talent. Surtout, surtout, ne passez pas à côté de cette complète réussite, maîtrisée de bout en bout, même si vous pouvez être un peu surpris au premier abord par le côté baroque. « De La Cour au Jardin/ Yves Poey

  « Une merveille de théâtre baroque nous éblouit ici avec cette représentation d’excellence de la pièce de Molière, dans la pure tradition du genre. C’est joyeux, élégant et farouchement drôle. Le burlesque y est lumineux. Voici un pur délice de théâtre.

  "Un spectacle chaleureux, passionnant et magnifique. Une très belle représentation pour découvrir ou retrouver les plaisirs du théâtre baroque, ici particulièrement réussie. J’ai plaisir à recommander vivement ce spectacle. »Frédéric Perez / Spectatif

   « Milena Vlach et Jean-Denis Monory remontent le temps pour recréer la première représentation à l’identique. Ce voyage dans le temps sera inoubliable e Les comédiens sont extra-ordinaires. Ils respectent les consignes et les intentions du théâtre baroque avec une virtuosité qui impressionne. La farce est vivante devant nous. » David Rofé-Sarfati/ La Culture.com