Emmanuelle

De formation littéraire, communication et cinématographique, Emmanuelle Dandrel travaille depuis plus de 20 ans dans le milieu théâtral. Attachée de presse à ses débuts, elle devient ensuite directrice de communication et de programmation de l'Espace la Comédia, administratrice adjointe du Casino de Paris, chargée de mission au service culturel de Sevran, attachée de production et de diffusion au sein de la Strada & Cies.

 Depuis plus de 15 ans, elle accompagne des compagnies théâtrales dans les différentes étapes de la création, que ce soit : la réfléxion stratégique, la mise en place de la production et la diffusion de leur spectacle. Pour Emmanuelle, défendre la création artistique c'est aussi défendre des metteurs en scène. Créer des liens de confiance et de partage est  essentiel avec les artistes comme avec les professionnels-programmateurs.

 Elle  a choisi d'accompagner et/ou accompagne toujours différentes compagnies et metteurs en scène tels que Christian Benedetti, Daniel Mesguich, Alain Batis, Brigitte Jaques, Eric Cénat, Jacques Dupont, Jérémie Sonntag, Florian Goetz, Philippe Lanton, Claude Bonin, Milena Vlach, Ivan Morane, Grégoire Cailles, Jacques Hadjaje, Gatienne Engélibert, Julia Vidit, Bernard St Omer, René Loyon, Dominique Lurcel, Etienne Luneau, Margot Dutilleul, Jean Charles Mouveaux, Marjorie Nakache, Collectif Krumple, La Cie Grand Boucan, Tony Melvil, Diastème, Frédéric Andrau, Studio Théâtre de Stains,Catherine Anne, Violaine Fournier, Justine Heynemann,Emmanuel Bemer, Guillaume Gras... 

Contact : 

emma.dandrel@gmail.com (e.dandrel@aliceadsl.fr)

06 62 16 98 27

 la Cie A Table ! prèsente Un ennnemi du peuple d'après Henrik Ibsen mis en sc par Guillaume Gras 

 La Cie A Table a le plaisir de vous convier à sa nouvelle création

 Un ennemi du peuple

 Libre adaptation de l'oeuvre d'Henrik Ibsen

 Mis en scène par Guillaume Gras

  Avec :  Ivan Cori, Marie Guignard, Eurialle Livaudais, Bruno Ouzeau, Nicolas Perrochet, Gonzague Van Bervesseles.

 Au Théâtre de Belleville

 du 8 au 30 septembre

 Mardi à 19 h et

Merc, jeudi à 21h15

 Tomas Stockmann est le médecin des nouveaux Bains de la ville. Il est amoureux, a deux enfants en bas âge, des amis sincères, un beau-père entrepreneur et un frère, Maire de la ville. Tomas découvre un jour que l'eau des Bains est polluée par des usines et souhaite remédier à ce problème écologique et sanitaire en avertissant ses concitoyens et en lançant de grands travaux coûteux mais nécessaires. Il se retrouve dès lors confronté à son frère, qui s'oppose aux rénovations, trop coûteuses pour la ville ; mais aussi à la mesquinerie de ses premiers soutiens, qui préfèrent se ranger du côté du pouvoir et de l'opinion publique, tout en privilégiant leurs intérêts financiers. La radicalisation qui va s’opérer chez le docteur Stockmann est donc le fruit  d’un processus où nous, société, avons toute notre part.

Cette société décrite par Ibsen, c’est la nôtre. C’est un monde qui court à sa perte mais qui par peur de manquer ou de bouger ne peut que constater et devenir spectateur de lui-même ; c’est notre impossibilité générale, même dans un système démocratique, à changer le cours des choses et à nous saisir de problèmes relevant de l’intérêt commun ; c’est le procès et la décrédibilisation du discours des élites intellectuelles.

La radicalisation du docteur Stockmann est le fruit d’un processus où nous, société, avons toute notre part.

"Il s’agit dès lors d’entendre ce message, de comprendre ces êtres, et de mettre cette histoire sur scène aujourd’hui pour qu’elle nous travaille et nous questionne.Voilà le sujet de la pièce et de mon adaptation; comprendre et ausculter cette montée du radicalisme et les forces qui la meuvent." 

Ce spectacle peut se jouer en vrai quadri-frontal ou en quadri-frontal aménagé, type théâtre de Belleville (sans proscenium) avec une seule rangée de chaise à cour, à jardin et en fond de scène. Mon souhait ici est de pouvoir faire entendre cette pièce partout… dans des théâtres, hors des théâtres, à l’extérieur, dans tous les lieux que nous pourrons inventer ensemble.Guillaume Gras

 Partenaires et soutiens en résidences : Les Labos d’Aubervilliers, Le Carreau du Temple, L’Espace Agnès Sorel , Anis Gras , les Tréteaux de France , le Théâtre de Belleville

Après ses représentations au Studio Théâtre de Vitry sur Seine, à la Comète-SN de Chalons en Champagne, au Carreau-SN de Forbach,

La Compagnie Java Vérité a le plaisir de vous convier aux représentations de son spectacle

La Bouche Pleine de Terre

de Branimir Scépanovic (traduction Jean Descat)

 Mise en scène Julia Vidit

Avec Laurent Charpentier et Marie-Sohna Condé

 Dessin et Vidéo d'Etienne Guiol

Durée 1h15/ à partir de la 4 e

  Saison 20/21

16, 17 septembre :  Théâtre de la Manufacture de Nancy-Lorraine (54) / le 16 à 20 h et le 17 à 19 h

  3 Octobre à 20 H : Espace 110-Centre Culturel d'Illzach( 68)

 5 et 6 Nov : Espace Bernard-Marie  Koltès de Metz-scène Conv(57)/ le 5 à 18h le le 6 nov à 14H

 Le 1er dec à 20h : Le Pont des Arts -Centre Culturel de Cesson-Sévigné(35)

 Les 11 et 12 Mai à 21H : Relais Culturel de Château Rouge d'Annemasse-scène conv (74)

1er Juin à 21H  : La Comédie de Reims-CDN (51)

En tournée 20/21/22

Teaser : https://vimeo.com/389257098

 Une femme et un homme viennent raconter une folle histoire. Celle de deux pêcheurs qui se réveillent alors que le soleil se lève. Celle d’un voyageur qui décide de descendre du train pour aller mourir en pleine nature, apaisé et convaincu. Les trajectoires se croisent, et les points de vue sur le sens de la vie lutteront jusqu’au coucher du soleil.

 Depuis 2010, j’explore la profondeur poétique de ce récit universel qui porte en lui une énigme. Nous la résolvons avec Etienne Guiol, artiste dessinateur et vidéaste, en créant un dispositif transdisciplinaire. Pleine d’humour, et dans une langue au souffle long, cette aventure originale est un bijou de la littérature des Balkan

 Mettre en scène ce récit, c’est réussir à donner, avec des outils scéniques contemporains, la puissance d’un texte, ressentie dans mes nombreuses lectures solitaires. Rendre vivant ce poème, à la fois simple et complexe, c’est poser les questions essentielles de la condition humaine. Dresser ce texte, c’est une énigme théâtrale passionnante à résoudre. Elle se résoudra dans un geste d’art total mêlant dessin /vidéo / jeu / lumière / son dans un dispositif contemporain généreux.

 Production : Java vérité

Co-production :  Studio-Théâtre de Vitry Sur Seine ; Le Carreau Scène Nationale de Forbach et de l’Est Mosellan, Le Pont des Arts/ Cesson Sévigné , La Manufacture-CDN de Nancy-Lorraine, La Comète-SN de Chalons en Champagne

Résidences : T2 G-CDN de Gennevilliers, Studio Théâtre de Vitry sur Seine, CDN Comédie de Reims

 Soutiens : Drac Grand est, Région grand est, Département de Meurthe et Moselle, Ville de Nancy, Réseau Quint'est dans le cadre de Quintessence 2018

Java Vérité est une compagnie conventionnée par la DRAC  et la Région Grand Est  

Compagnie associée au NEST – CDN de Thionville-Grand Est.

la bouche aout 20la bouche aout 20 [1.920 Kb]

La Cie le CREACH prèsente Ecoute à mon Oreille

 Après ses représentations à La Maison Folie Beaulieu de Lomme, au Trait d'Union du Fort de Mons-en-Baroeul, au Centre Culturel Evasion de Noyelles sous Lens, au Tisserands de Lomme, à la Ferme d'en Haut de Villeneuve d'Acsq, au Temple de Bruay la Buisssiere, au centre culturel Matisse de Noyelles Godault, à LEspace Culturel de la Gare de Méricourt, à la Manivelle Théâtre de Wasquehal,à la Verrière de Lille, au Printemps des Enfants à Ronchin, à la SN de Villeneuve d'Asq, à l'Escapade d'Hénin Beaumont, au Prato de Lille, à L'imaginaire de Douchy les mines 

 La Cie Le Creach a le plaisir de vous convier aux prochaines représentations de

 Ecoute à mon oreille

 Spectacle JP à partir de 4 ans

  Interprétation : Adeline-Fleur Baude, Jean-Maximilien Sobocinski, Samuel   Dewasmes

 Avec la collaboration de Stéphanie Cliquennois et Henri  Botte

  Création musicale de Samuel Dewasmes

Saison 20/21

les 1er et 2 Octobre à l'Auditorium de  Neuilly sur Marne à 10H et 14 H 30

17 novembre  au Centre Léo Lagrange d' Amiens à 14h30

Le 25 Novembre à Isbergues à 18h

   C'est l'histoire d'un garçon différent, attachant, poétique. Il vit au milieu  de ses dessins, sa peinture, ses baleines...

 Lucas est un garçon de la lune, petit il parlait dans sa tête, alors sa sœur a  écouté à son oreille et a tout entendu.

 Teaser d'Écoute à mon oreille - La Compagnie du Créac'h

 Je suis l'heureuse maman de lucien, 10 ans et Lazare 7 ans bientôt. Ce dernier était un bébé idéal, souriant, paisible et gros dormeur, qui commençait à babiller. Son comportement a changé vers deux ans, il ne dormait plus, ne parlait plus, s'isolait, se cachait. Il a été diagnostiqué TED. Nous avons vu  des specialistes, tentés des méthodes venues des Etats Unis et d'ailleurs. Lazare a énormément progressé.Il sait lire! Il adore, peindre, danser, chanter.

 Nous avons créé avec son papa un spectacle jeune public inspiré par notre petit Lazare

 Soutiens : le Centre Culturel de Noyelles-sous-lens, La Maison Folie Beaulieu de Lomme, la Maison Folie    de Mons, Centre Culturel Matisse de Noyelles-Godault, La Manivelle théâtre, Le Théâtre Octobre de Lomme.

 Co-producteurs : La ville de Méricourt, La ville de Noyelles-sous-Lens

  La Compagnie du Créac’h reçoit le soutien de la Région Hauts-de-France, du  Département du Pas-de-Calais, de la SPEDIDAM et de l'ADAMI.  

 INVITATION À LA PRÉSENTATION DE LA PROCHAINE CRÉATION 22

de la cie les Arpenteurs de l'Invisible

 FRANKENSTEIN

 - N'ai-je pas raison de me lamenter de ce que l'humanité a fait d'elle même ? -

Le Vendredi 25 Septembre à 14 h au Théâtre de Bellevile

  Dans  une  atmosphère  hybride  entre XIXe  et  XXIe  siècle,  où  dialoguent  éclairages  à  la  bougie,  ciels 

 tourmentés, vidéo  et  body  mapping,  ce  classique  du«  mystère  et  de  la  terreur  »  

pose  la question  de  l’hubris  de  l'homme  et  de  sa responsabilité  

vis  à  vis  de  l’Humanité  et de  son  environnement.  

En  donnant  la parole  aux  laissés-pour-compte,  notre adaptation  rend  à  l'oeuvre  sa  dimension

 politique  en  interrogeant  les  rapports de  domination  et  l’origine  de  la

 violence.  Cette  parabole  sur  la différence  interroge  notre  humanité  et

 parle  avec  force  et  poésie  de  la nécessité  de  changer  nos  regards.

 CRÉATION  2022  -  3  COMÉDIENS

  ADAPTATION  Florian  Goetz  et  Jérémie Sonntag,  d’après  Mary  Shelley

 MISE  EN  SCÈNE  Jérémie  Sonntag  etFlorian  Goetz

 DISTRIBUTION  Roxane  Kasperski, Makita  Samba  et  1  comédien  (en cours)

 

PRODUCTION  les  arpenteurs  de l’invisible

 COPRODUCTION  Le  CDNOI  -  CDN de  l'Océan  Indien,  la  Ferme  de  Bel-Ébat– Guyancourt,  le  Théâtre  de  Saint-Maur, le  Sud-Est  Théâtre  -  Villeneuve  Saint-Georges,  la  Courée  -  Collégien  (en cours)

 AIDES  À  LA  RÉSIDENCE  La  Ferme  du Buisson  -  Scène  Nationale  (en  cours)

 PARTENAIRES  Le  Théâtre  R.  Barat  -Herblay,  l'Espace  B.  Vian  -  Les  Ulis,  le Centre  d'Art  et  de  Culture  -  Meudon,  le TEC  -  Plaisir,  le  Théâtre  Montansier  –Versailles  (en  cours)

AVEC  LE  SOUTIEN  du  Théâtre  de Belleville